Avis de la Cour européenne sur le glyphosate : l’Efsa doit communiquer les études

Le Tribunal de l'Union européenne estime que les intérêts environnementaux priment sur les intérêts commerciaux privés dans l'accès aux études de toxicité et de cancérogénicité de la substance active glyphosate.

11-03-2019
Anne Delettre

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner