Bio : Macron et Guillaume évoquent une réduction de cinq à trois ans pour l’aide à la conversion

Le gouvernement se positionne sur une réduction de la durée des aides à la conversion en bio de cinq à trois ans. Après la suppression des aides « au maintien », la Fédération nationale d'agriculture biologique (Fnab) peste sur une décision « irresponsable », si elle était confirmée.

11-03-2019
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner