Brèves

Derniers articles

Glyphosate : les agriculteurs plébiscitent sa ré-approbation européenne

90 % des producteurs de grandes cultures et 95 % des viticulteurs utilisateurs de glyphosate estiment qu’ils rencontreraient des problèmes « assez » ou « très sérieux » d’un point de vue technique, agronomique ou économique s’ils devaient se priver de cette substance active : telle est la conclusion de l’enquête(1) menée par l’institut ADquation pour le compte de la Glyphosate Task Force, l’union des entreprises commercialisant du glyphosate et travaillant à sa ré-approbation européenne. Une enquête conduite alors même que les Etats membres se révèlent en désaccord sur cette ré-approbation et ne cessent de repousser leur décision, qui doit pourtant arriver au plus tard le 30 juin 2016. Selon cette même étude, deux tiers des producteurs de grandes cultures et plus de 70 % des viticulteurs utiliseraient du glyphosate en France. Plus de 80 % d’entre eux considéreraient qu’il n’existe pas d’alternative technique aussi efficace pour désherber. (1) Enquête réalisée par téléphone mi-mars auprès de 1008 agriculteurs et 504 viticulteurs français.

4 avril, 2016

Gestion des effluents phytosanitaires : Adivalor collectera les déchets issus du procédé Écobang

Adivalor et Vento-Sol viennent de signer une convention portant sur la collecte et l’élimination des déchets issus du dispositif de gestion des effluents phytosanitaires Écobang. Deux gammes sont concernées. Écobang GRV, adaptée aux cuves de 1000 litres standard : le résidu sec sera collecté avec la cuve, après plusieurs années de fonctionnement. Écobang CP, adaptée à des caisses palettes de 600 à 1400 litres équipées d’une sache. Le résidu conditionné dans la sache sera éliminé une fois par an, après avoir été conditionné dans un sac spécifique. Développé en 2010, Écobang est notamment utilisé dans les fermes expérimentales de BASF Agro, et a été testé positivement par l’Institut de la vigne et du vin.

4 avril, 2016

Six ONG déposent plainte contre manquement dans l’examen de la cancérogénéité du glyposate

Six ONG environnementales (Global 2000, PAN Europe, PAN UK, Générations Futures, Nature et Progrès Belgique et wemove.fr) de cinq pays européens ont déposé le 2 mars une plainte officielle contre les responsables de l’évaluation du glyphosate en Europe. (suite…)

7 mars, 2016