Circuits courts : difficile de mesurer la dimension environnementale, selon l’Ademe

Un vrai levier de changement, via la relation rapprochée entre consommateur et producteur, mais des modèles trop diversifiés pour conclure à un meilleur bilan environnemental que pour les filières longues. C'est la conclusion de l'Ademe, qui publie le 27 juin un avis sur les circuits courts.

17-07-2017
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner