Contrat de solutions : attente d’un accompagnement politique, financier et réglementaire

Le contrat de solutions prend forme, avec 36 premières fiches visant la réduction de l'usage, des risques et des impacts des pesticides. Pour les 40 organisations partenaires, le Gouvernement doit désormais être au rendez-vous. Un accompagnement politique, financier et réglementaire est attendu.

Contrat de solutions : attente d’un accompagnement politique, financier et réglementaire

Christian Pees, vice-président de Coop de France, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Alexandre Quillet de la Confédération générale des planteurs de betterave, et Éric Thirouin, vice-président de la FNSEA en charge de l’environnement.

11-07-2018
Gaëlle Gaudin

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner