Grippe aviaire : prise en charge de la moitié des pertes postérieures au vide sanitaire

77 millions d'euros pourraient être débloqués afin d'indemniser les éleveurs du Sud-Ouest touchés par la virus de la grippe aviaire. Objectif : redonner de la fluidité au marché.

13-11-2017
Stéphanie Ayrault

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner