Le Gnis veut faire modifier ses statuts pour accueillir les organisations syndicales

Affichant une volonté d'ouverture depuis la publication de son plan de filière, le Gnis souhaite ouvrir sa gouvernance à l'ensemble des organisations syndicales représentatives. Elle a fait connaître cette ambition à l'État, qui doit pour cela modifier le décret de création de la structure, explique Catherine Dagorn, directrice générale du Gnis.

08-04-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner