Le ministère de l’Agriculture affirme maintenir à cinq ans la durée des aides à la conversion bio

Didier Guillaume, le 4 mars, puis Emmanuel Macron, le 7 mars, avaient évoqué l'idée de réduire la durée d'éligibilité aux aides à la conversion en bio, à trois ans. Ce 12 mars, la marche arrière est enclenchée par le ministère de l'Agriculture, qui la maintient à cinq ans.

12-03-2019
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner