Le traitement thermique des semences, une piste pour réduire l’IFT

Grâce au traitement thermique des semences de céréales à paille, la station de semences Epilor évite l'application de matière active sur la graine et préserve l'indicateur de fréquence de traitements (IFT) fongicide. Le tout, sans compromettre la protection de la future plante contre les maladies, ni générer de coût supplémentaire pour l'agriculteur.

15-04-2019
Julia Landrieu

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner