L’État souhaite renforcer la surveillance sanitaire

Prévenir au mieux les risques de santé publique en surveillant de plus près ceux liés à la santé animale, à la santé végétale et à celle de l'environnement. Un accord tripartite État-Inra-Anses a été signé en ce sens le 2 mars 2018.

12-03-2018
Gaëlle Gaudin

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner