« Lundi vert » sans viande : Interbev défend les filières d’élevage

C'est le mouvement citoyen de ce début d'année 2019 : le « Lundi vert », prônant l'arrêt de la consommation de viande et de poisson le lundi. Les filières d'élevage réagissent : Interbev rappelle que la consommation est déjà en baisse, la Confédération paysanne déplore une stigmatisation.

07-01-2019
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner