Séparation vente et conseil, « solidifier la prescription raisonnée et le diagnostic préalable » conseille Jacques Guérin, Ordre des vétérinaires

Président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires, Jacques Guérin revient, à l'heure de la séparation du conseil du conseil et de la vente des produits phytosanitaires, sur les arguments ayant permis le recul du gouvernement sur la séparation de la prescription et de la délivrance des antibiotiques.

01-04-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner