Un rapport de Générations futures vise les pesticides perturbateurs endocriniens suspectés dans les eaux de surface

Dans son dernier rapport, publié le 16 avril, l'ONG Générations futures s'intéresse à la présence de pesticides perturbateurs endocriniens suspectés dans les eaux de surface. L'association, qui reconnaît avoir dû faire avec des données incomplètes, veut faire pression sur la seconde stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, en cours d'élaboration.

19-04-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner