Bio, des serres chauffées pour « compenser les aléas climatiques » et non plus pour « cultiver hors-saison »

Attendue de pied ferme par le secteur agricole, la décision du Conseil national d'agriculture biologique concernant les serres chauffées en bio a été annoncée le 11 juillet. Si leur usage est maintenu, elles devront désormais être chauffées grâce à des énergies renouvelables. Les produits qui en seront issus ne pourront plus être commercialisés entre le 21 décembre et le 30 avril.

11-07-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner