Didier Guillaume étudie la possibilité d’une loi foncière

S'il défend la pertinence des outils actuels de régulation du foncier agricole, en France, Didier Guillaume reconnaît qu'ils sont « à adapter ». Le ministre a aussi affirmé aux Sénateurs, le 6 février, en restant toutefois évasif, travailler sur une future loi foncière.

10-02-2020
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner