Glyphosate, les « pisseurs » de l’AGPB passent le test

Pour contrer les messages de « pisseurs volontaires » alertant sur la présence de glyphosate dans l'urine des citoyens français, 48 céréaliers de l'AGPB se sont prêtés à l'exercice. Tous sont dans les clous réglementaires. L'AGPB demande donc à l'Anses de prendre position sur la fiabilité des méthodes utilisées pour ces glyphotests.

11-02-2020
Julia Landrieu

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner