Le CTIFL veut mieux connaître les pratiques de désherbage en cultures fruitières

Alors que le contexte réglementaire impose une diminution de la palette de molécules herbicides disponibles, le CTIFL a lancé une enquête sur les pratiques de désherbage en arboriculture. Objectif : caractériser l'impact du retrait de produits et identifier les alternatives à trouver.

02-09-2019
Eloi Pailloux

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner