Les filières agricoles avancent sur le label bas-carbone

Pour pouvoir bénéficier du label bas-carbone, les agriculteurs doivent évaluer les baisses des émissions de gaz à effet de serre sur leurs exploitations. Les professionnels se sont réunis le 3 septembre pour avancer sur les méthodes de calculs. Les filières élevage ont une longueur d'avance et des groupes de travail sont lancés sur le carbone du sol. L'enjeu est important : les industriels de tous secteurs pourraient être intéressés par la compensation de leurs émissions en finançant des projets agricoles, qui ont plus d'un atout en poche. Explications.

09-09-2019
Stéphanie Ayrault

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner