Pac, le blocage des négociations européennes menace l’élaboration des plans stratégiques nationaux

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume et le président de Régions de France Renaud Muselier ont présidé, le 5 février, une réunion du Conseil supérieur d'orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire (CSO), pour conclure la première phase de concertation sur la déclinaison nationale de la prochaine Pac. Un premier diagnostic a été validé par les parties prenantes. Reste maintenant le plus dur : prioriser les actions à mener.

11-02-2020
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner