Phytosanitaires, les volumes vendus sont en hausse de 8 % en 2018 selon l’UIPP

L'anticipation des achats avant l'augmentation de la redevance pour pollution diffuse et l'emploi de soufre et de cuivre sont les deux principales raisons de la hausse des ventes des quantités de matières actives de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs en 2018. Ces données ont été dévoilées le 7 janvier par l'Union des industries de la protection des plantes, UIPP. Les chiffres montrent également une baisse de l'usage des pesticides sur vingt ans et une bonne dynamique du secteur du biocontrôle.

07-01-2020
Stéphanie Ayrault

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner