Retenues d’eau, divergence entre Emmanuelle Wargon et Didier Guillaume

Alors que la France connaît un nouvel épisode caniculaire, le Comité de suivi hydrologique s'est rassemblé le 23 juillet. L'occasion pour Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministère de la Transition écologique, de préciser sa position sur les retenues d'eau : un outil dont l'usage doit être précédé d'une démarche d'économie et d'évolution des cultures. Au Sénat, Didier Guillaume s’est montré plus favorable.

Retenues d’eau, divergence entre Emmanuelle Wargon et Didier Guillaume

Emmanuelle Wargon, le 23 juillet, lors du Comité de suivi hydrologique.

25-07-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner