PSE, la réglementation encore inadaptée à leur déploiement

150 millions d'euros ont été débloqués par les Agences de l'eau pour expérimenter entre 2019 et 2021 les paiements pour services environnementaux (PSE). Mais leur déploiement à grande échelle risquent d'être compliqué par un contexte réglementaires peu favorable. C'est ce qu'a expliqué Carole Zakine, docteure en droit et directrice des affaires publiques chez Bioline by InVivo, lors du symposium luzerne, organisé le 6 février 2020 par la Coordination agricole, à Chalons-en-Champagne. 

10-02-2020
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner