Ratification du Ceta, le secteur agricole condamne « le désaveu des standards de qualité européens »

En dépit des nombreuses alertes et inquiétudes manifestes du secteur agricole, mais également des ONG, les députés ont adopté, le 23 juillet, le Ceta, accord de libre-échange avec le Canada. Les normes de production canadiennes, moins exigeantes, notamment du point de vue du respect de l'environnement, sont au cœur des craintes.

24-07-2019
Laure HANGGI

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner