Seine-Normandie, le premier paiement pour service environnemental (PSE) démarre

L'enjeu est environnemental et économique. Afin d'éviter le recours à une usine de traitement, l'Agence de l'eau Seine-Normandie a décidé de rémunérer des agriculteurs de l'Eure qui mettront en place des pratiques de réduction des nitrates. Ce paiement pour services environnementaux, le premier dans le bassin, a fait l'objet de concertation avec la profession et d'un appui par un cabinet d'étude. Il inclut des objectifs individuels et collectifs. Explications avec Jérôme Ratiarson, chargé d'opération à l'Agence de l'eau.

Seine-Normandie, le premier paiement pour service environnemental (PSE) démarre

Objectif du premier PSE en Seine-Normandie : abaisser les teneurs en nitrates sur l'aire du captage de Tremblay Omonville dans l'Eure où la concentration approche le seuil réglementaire des 50 mg/l.

04-11-2019
Stéphanie Ayrault

Vous devez vous identifier afin de visualiser ce contenu dans son intégralité.

Se connecterS'abonner